Contexte technologique de la construction


L'époque de la construction de la tour Eiffel est appelée "l'ère industrielle", elle correspond à la fin du XIXe siècle, soit légèrement après les Etats-Unis, déjà un peu en avance sur l'Europe. Cette époque est marquée par un grand bon en avant des savoir-faire et techniques, elle voit se multiplier les possibilités grâce à l'étude et la découverte de propriétés physiques inédites, comme la révolution de l'électricité, l'électromagnétisme, ou le rôle des bactéries dans l'anatomie humaine. En ce qui concerne la tour Eiffel, ce sont les progrès de la métallurgie qui ont eu le plus d'impact, car avant l'ère industrielle les bâtiments ne pouvaient être construits qu'en pierre ou en mortier, il y avait donc une limite à leurs hauteurs car trop haut, les bâtiments s'effondrent sous leurs propres poids. D'ailleurs la construction d'une tour de plus de 1000 pieds était un défi pour les ingénieurs. Et c'est l'ère industrielle qui apporte la réponse, avec l'exploitation de minerai de fer à grande échelle et leur transformation, qui permettra la construction de structure métallique.

Gustave Eiffel, qui s'était fait une spécialité de ce nouveau matériau, avait construit plusieurs viaducs en métal. Peu avant le début de la construction de la tour il avait réalisé pour Auguste Bartholdi la structure interne de la Statue de la Liberté, en 1886.

D'autres domaines sont étudiés, et de nombreuses applications en résultent : Les propriétés de la radioactivité, les vaccins, l'acoustique, etc. Un auteur comme Jules Verne, à l'imagination fertile et à la vision lointaine, imagine alors les futures inventions dont on sait que bon nombre d'entre elles ont été réellement fabriquées. Mais si les inventions médicales ne sont pas impressionnante à voir, quoi que très utiles, l'industrie peut montrer son savoir faire à grande échelle. Il en ressort cette tour de 300m plantée en plein Paris, le pont de Brooklyn, à New-York, ou la multiplication des grandes usines dans le Nord de l'Europe.


Principales inventions de la fin du XIXe siècle

  1. 1876 : Le moteur à 4 temps (Gottlieb Daimler, Nikolaus Otto, Maybach)
  2. 1876 : La machine à écrire (Philo Remington)
  3. 1876 : Le téléphone (Graham Bell)
  4. 1877 : Le phonographe (Charles Cros, en France, puis Thomas Edison, aux Etats-Unis)
  5. 1879 : La lampe à incandescence (Thomas Edison)
  6. 1879 : La locomotive électrique (Werner von Siemens)
  7. 1881 : La voiture à vapeur (Amédée Bollée)
  8. 1882 : Le fusil photographique (Etienne Jules Marey)
  9. 1882 : L’éclairage électrique (à New York)
  10. 1884 : Le stylographe à réservoir (Lewis Edson Waterman)
  11. 1885 : Le vaccin contre la rage ( Louis Pasteur)
  12. 1886 : Les lampadaires électriques (à Paris)
  13. 1887 : Début de la construction de la Tour Eiffel.
  14. 1888 : Les ondes électromagnétiques (Heinrich Hertz)
  15. 1889 : Le film photographique (George Eastman)
  16. 1889 : Fin de la construction de la Tour Eiffel.
  17. 1890 : L'avion "l’Éole" (Clément Ader)
  18. 1890 : Le véhicule à vapeur (Léon Serpollet).
  19. 1890 : La chronophotographie (Etienne Jules Marey)
  20. 1891 : Les pneus démontables (Edouard Michelin)
  21. 1892 : Le théâtre optique (Émile Reynaud, au musée Grévin).
  22. 1892 : Le moteur diesel (Otto Diesel)
  23. 1895 : Le cinématographe (frères Lumière)
  24. 1895 : Les rayons X (Wilhelm Röntgen)
  25. 1896 : La radioactivité (Henri Becquerel)
  26. 1897 : La transmission par télégraphie sans fil (Edouard Branly et Guglielmo Marconi)
  27. 1898 : La première liaison télégraphique entre le Panthéon et la Tour Eiffel (Eugène Ducretet et Ernest Roger).
  28. 1898 : Le radium (Pierre et Marie Curie)
  29. 1900 : Le métro parisien
  30. 1900 : Le dirigeable (Von Zeppelin)
  31. 1902 : Le chronophone, ancêtre du cinéma parlant (Léon Gaumont)
  32. 1903 : Le biplan (frères Wright)
  33. 1904 : Les liaisons télégraphiques depuis la Tour Eiffel, sous la direction du capitaine Ferrié.
  34. 1915 : Le sonar (Paul Langevin)


Voir aussi :

. Histoire de la tour Eiffel


La tour Eiffel


Copyright 2013 - 2017 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Catalanes.