Emile Nouguier


Emile Nouguier

Emile Nouguier

Biographie

Emile Nouguier était chef de service des méthodes aux entreprises Eiffel.

Emile-Toussaint-Michel Nouguier est né à Paris le 17 février 1840. Il se prépara, à la fin de ses études, pour l'Ecole polytechnique et fut admissible en 1801. Il entra peu de temps après à l'Ecole nationale supérieure des Mines; il en sortit en 1866 comme ingénieur diplômé. Il devint de 1867 à 1876 un des employés actifs de la maison Ernest Gouin (aujourd'hui Société de construction des Batignolles), d'abord en qualité de chef du bureau des études, puis comme ingénieur des chantiers. Dans cette importante maison, il a collaboré à tous les travaux qu'elle a exécutés pendant cette période de neuf années, notamment à l'édification du Palais de l'Exposition universelle de 1867, à la construction du pont sur la rue Brémontier à Paris (chemin de fer de ceinture); du pont sur le Volga à Rybinsk (avec travées de 110 mètres et d'une longueur de 475 mètres); du pont de l'île Marguerite sur le Danube, à Pesth (avec six arches et d'une longueur totale de 570 mètres).

En 1876, il entra à la maison Eiffel, comme ingénieur chargé de la direction des études techniques et des mon-tages. Il a pris part en cette qualité à tous les travaux exécutés par cette maison depuis cette époque et dont voici la nomenclature instructive :

  • France: Pont d'Empalot avec fondation à l'air comprimé : ponts de Valentine et de Sarrieu pour la Compagnie des chemins de fer du Midi; grand vestibule d'honneur de l'Exposition universelle de 1878; pont de la route de Cubzac, sur la Dordogne, d une longueur de 552 mètres; viaduc de La Tardes, sur la ligne de Montluçon à Eygurande, d'une longueur de 250 mètres, en trois travées, la travée centrale ayant 104 mètres d'ouverture et se trouvant située à 80 mètres au-dessus du fond de la vallée. Fait à retenir : ces deux derniers ouvrages ont été mis en place sans échafaudage. Viaduc de Garabit, d'une longueur de 564 mètres, l'arche centrale ayant 165 mètres d'ouverture avec une hauteur de 124 mètres. Le montage a été fait en porte-à-faux sans échafaudage.
  • Portugal : Pont sur le Douro, à Porto, d'une longueur de 364 mètres, avec une arche centrale de 160 mètres d'ouverture et d'une hauteur de 60 mètres; le montage de ce pont en porte-à-faux et sans échafaudages a été répété au viaduc de Garabit cité plus haut; pont de Vianna, sur le Lima, destiné à une voie de fer et à une route, d'une longueur de 750 mètres, avec des fondations exécutées par l'air comprimé à 25 mètres de profondeur ; viaducs des lignes du Minho, du Douro et de la Beira-Alta. En récompense de tous ces travaux, M. Nouguier a reçu du roi de Portugal la croix de commandeur de l'ordre du Christ.
  • Espagne : Ponts et viaduc de la ligne de Gerone à la frontière française; grand pont sur le Tage, digue de Madrid à Cacères; ponts de la ligne des Asturies-Galice et Léon, parmi lesquels il faut citer le pont du Cobas, en une travée unique de 100 mètres. En récompense de ces travaux, M. Nouguier a été nommé chevalier de l'ordre d'Isabelle-la-Catholique.
  • Roumanie : Ponts de la ligne du chemin de fer de Ploiesti à Predéal.
  • Hongrie : Grands ponts en arcs sur la Theiss à Szegedin, dune longueur de 606 mètres, avec arche de 110 mètres surbaissée au treizième, montée en partie en porte-à-faux.

Nous arrivons à la Tour Eiffel pour laquelle M. Nouguier, en collaboration de M. Kœchlin, a dressé, avec le concours de M. Sauvestre, l'avant-projet présenté au gouvernement. Il a ensuite suivi l'exécution de la Tour, étudié et dirigé le montage, ayant sous ses ordres comme chefs de chantier M. Martin pour les fondations et les maçonneries et M. Compagnon pour la superstructure métallique.

Le gouvernement lui a rendu justice en lui décernant la croix de chevalier de la Légion d'honneur, le 6 mai 1889.



Voir aussi :

. Biographies autour de la tour Eiffel

. Description de la tour Eiffel


La tour Eiffel

Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Agatha Christie, Marguerite Duras, Charles Baudelaire, dans des domaines divers : Les Pyrénées Catalanes, L'univers Star Trek, L'Art Roman.