Imprimerie 'Le Figaro' de la tour Eiffel


Le pavillon du journal "Le Figaro" est situé au 2e étage de la tour Eiffel, à 115m de hauteur, il a été conçu pour montrer les savoir-faire du journal aux visiteurs de l'exposition universelle, en 1889. Ce pavillon était en bois, en sapin du Nord, et en pitchpin, il se présentait sous la forme d'un kiosque en deux parties dont les parois étaient vitrées, de façon à montrer l'activité qui s'y déroulait. Dans la première partie se trouvait les bureaux où officiaient douze journalistes, plus quelques rédacteurs, un correcteur, un metteur en page et des garçons de bureau. Dans la seconde il y avait une rotative à moteur à gaz et tout l'équipement nécessaire au bon fonctionnement du matériel.

Le pavillon du Figaro

Le pavillon du Figaro

Le pavillon, dans son ensemble, était autonome, il était capable de produire seul un journal. Seule concession, le clicheur, qui montait tous les matins prendre le cliché du journal, il n'était pas présent dans les locaux. Par contre, le journal était bien édité tous les jours et disponibles à la vente auprès des visiteurs. Ce journal avait deux particularités, la première était que le personnage emblématique, Figaro, barbier de Séville, était assis sur la tour Eiffel. Le second, c'est que le journal indiquait, en en-tête :

Ce numéro a été remis à M. _________, en souvenir de sa visite au pavillon du Figaro, sur la seconde plate-forme de la Tour Eiffel, à 115 mètres 73 centimètres au-dessus du sol.

L'espace laissé était utilisé pour mettre le nom du visiteur qui avait ainsi un journal personnalisé, souvenir de sa visite sur la tour. Il était également timbré, c'est à dire que le vendeur apposait un timbre certifiant son authenticité. L'intérêt de ce pavillon était aussi de montrer la façon dont on fabrique le journal, à une époque où il n'était pas évident de se renseigner pour le savoir.

Le Figaro du 7 août 1889, imprimé sur la tour Eiffel

Ce qu'en disait Gustave Eiffel

Voici ci-dessous le texte qu'a rédigé Gustave Eiffel dans son ouvrage 'La tour de 300m', qui récapitule tout ce qu'il faut savoir sur la tour Eiffel, vu par son auteur.

Le journal le Figaro avait établi sur la 2e plate-forme un pavillon situé près de l'ascenseur Otis de la pile Nord, représenté à la planche XIX et dont l'aspect extérieur est rappelé par la figure ci-dessous. Il y installa une imprimerie avec une presse Marinoni destinée à la publication d'une édition spéciale sous la direction de M. Emile Berr. Ce journal quotidien, entièrement rédigé, composé et imprimé dans ce pavillon, sous les yeux des visiteurs, contenait tous les faits intéressants de l'Exposition et principalement ceux relatifs à la Tour. Le personnel employé comprenait vingt-quatre collaborateurs. Il parut régulièrement du 1er mai au 1er octobre.

Ce pavillon recevait chaque jour de nombreux visiteurs à la disposition desquels était mis un registre pour y inscrire leurs noms et leurs impressions qui étaient journellement reproduits dans chacun des numéros.

Au moment de la visite du Shah de Perse, le Figaro de la Tour fit paraître un numéro spécial composé moitié en persan, moitié en français. Un autre numéro très original fut celui qui reproduisit les affiches du chemin de fer Decauville rédigées en vingt-huit langues différentes.



Voir aussi :

. Histoire de la tour Eiffel


La tour Eiffel

Copyright 2013 - 2017 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Catalanes.